Nos actions culturelles

Capsules

Nos actions culturelles

Capsules
capsules tel
6 à 10 participants - 1001 histoires
1 intervenant - 1 exposition sonore - 6 musiciens

Le thème du spectacle L’enfant et l’infini, qui traite du passage de l’enfance à l’âge adulte, nous a incités à proposer à des personnes âgées volontaires d’évoquer leur réflexions et souvenirs autour de ce sujet, et qu’une capsule sonore soit créée à partir du collectage de leurs paroles. Notre propos est tout à la fois de conserver des fragments de vie ayant passé le tamis des années, ainsi sauvés du gouffre de l’oubli, mais aussi de valoriser ce patrimoine. Nous sommes intimement persuadés de la nécessité de sauvegarder la mémoire de nos aînés, car ces souvenirs ne sont pas seulement de la matière à spectacle, mais avant tout une matière à réflexion qui enrichit l’auditeur et valorise les participants. Cela nous permet aussi de porter notre regard artistique sur ces témoignages, en les confrontant à des oeuvres littéraires ou musicales pour les éclairer différemment, en souligner la beauté, l’élégance et la poésie et permettre aux participants de modifier le regard qu’ils peuvent porter sur leur propre histoire. Ces interventions peuvent être pensées au sein d’une action plus vaste intégrant par exemple différentes structures et/ou publics afin de créer des objets artistiques plus riches nourris par la multiplicité des points de vue. Dans ce cadre, les restitutions sont l’occasion de créer un moment de rencontre et de partage entre les participants.

Les Objectifs

more
  • Stimuler l’expression

      Déclencher la parole.

      Réveiller la mémoire, le souvenir.

      Valoriser les souvenirs et les expériences des participants en utilisant leurs récits comme matière principale d’un spectacle.

  • Faire vivre le lieu

      Conserver un patrimoine immatériel.

      Proposer une représentation publique au sein de la structure.

Les Outils

more
  • La réflexion comme point de départ

    Un questionnaire ouvert sur le passage de l’enfance à l’adulte a été soumis aux élèves, réunis en petits groupes (5 mots pour définir l’enfance / comment vous voyez-vous à l’âge adulte ? / etc.). Ces premières notes ont été approfondies entre eux, puis par une mise en commun dans le groupe entier, avec débat et discussion collective. Ces réponses au questionnaire ont constitué la matière première des autres ateliers.

  • L’improvisation

    Plusieurs exercices d’improvisation muette ont invité les élèves à utiliser leur corps pour raconter une scène de l’enfance en mime, avant de passer à une improvisation préparée : ils disposaient d’une heure pour écrire une petite scène de théâtre en petits groupes, que chaque groupe a ensuite restituée à l’ensemble des participants à l’atelier. Ces improvisations ont inspiré la partie théâtrale du spectacle.

  • L’écriture

    Avec la professeur de français, les élèves ont développé les idées des improvisations pour rédiger les textes définitifs de leur spectacle..