VIDÉOS

video video
"Un jour, je suis né, né à moi-même..."
"Ô mon enfance, je me souviens de toi comme d’un temps d’insouciance, de sous-bois pailletés de soleil, de nuages facétieux animant un bestiaire cotonneux et mouvant…"
"Dans ce silence, toute pensée abolie, j'approche quelque chose d’indéfinissable… un frémissement intérieur… une évanescente onde de vie, de joie… "