Nos actions culturelles

En milieu scolaire

Nos actions culturelles

En milieu scolaire
scolaire tel
160 participants - 4 intervenants
1 exposition des participants
1 spectacle des participants / 1 spectacle de l’Ensemble Poursuite



Nous présentons ici un jumelage entre l’Ensemble Poursuite, le collège Tanguy Prigent (Saint-Martin-des-Champs, 29) et le centre culturel Le Roudour (Saint-Martin-des-Champs, 29), dont la première partie s’est déroulée sur toute l’année scolaire 2017-2018.

Le thème du spectacle L’enfant et l’infini de l’Ensemble Poursuite, qui traite du passage de l’enfance à l’âge adulte, a profondément intéressé Mme Sigrid Mayer, professeur de musique dans cet établissement. Avec elle, nous avons co-construit un projet d’établissement sur 3 ans sous forme d’une classe APAC (classe A Projet Artistique et Culturel).
Nous rendons compte ici de la première année d’exercice de ce projet, dont le principe a été d’intégrer au maximum le corps enseignant et péri-scolaire et tous les niveaux scolaires du collège, dont les élèves Ulys.
Les compétences du personnel ont ainsi été sollicitées par diverses propositions : réalisation d’une exposition sur la croissance par le professeur de biologie, prise en charge de la partiechorégraphique du spectacle des élèves par le professeur de sport, suggestions de lectures autour du thème par la documentaliste, écriture des textes du spectacle des élèves avec le professeur de français, construction des décors avec le professeur d’arts plastiques, composition et travail du répertoire avec le professeur de musique…


Les Objectifs

more
Les objectifs et méthode ont été définis en amont avec Sigrid Mayer, coordinatrice du projet et professeur de musique au sein de l’établissement :



  • Impliquer le maximum d’acteurs

      Toucher le maximum d’élèves.

      Diffuser le projet à tous les niveaux scolaires.

      Créer du lien entre les élèves et entre les niveaux.

  • Les sensibiliser à différents domaines artistiques et culturels

      Solliciter l’autonomie, susciter l’envie d’expression.

      Leur faire découvrir plusieurs métiers de l’économie artistique et culturelle.

      Donner des outils professionnels aux enseignants et aux élèves.

  • Méthode

      Partir des propositions des enseignants et de celles des élèves.

      Déterminer un calendrier compatible avec l’emploi du temps scolaire et la préparation du Brevet des collèges par les élèves de 3ème.

      Créer pour la fin de l’année scolaire (mai 2017) un spectacle de restitution du travail effectué en ateliers : spectacle en 3 actes sur l’enfance / l’adolescence / l’âge adulte.

      Mettre en parallèle le travail de l’année avec une représentation du spectacle L’enfant et l’infini de l’Ensemble Poursuite.

Les Outils

more
  • La réflexion comme point de départ

    Un questionnaire ouvert sur le passage de l’enfance à l’adulte a été soumis aux élèves, réunis en petits groupes (5 mots pour définir l’enfance / comment vous voyez-vous à l’âge adulte ? / etc.).
    Ces premières notes ont été approfondies entre eux, puis par une mise en commun dans le groupe entier, avec débat et discussion collective. Ces réponses au questionnaire ont constitué la matière première des autres ateliers.


  • L’improvisation

    Plusieurs exercices d’improvisation muette ont invité les élèves à utiliser leur corps pour raconter une scène de l’enfance en mime, avant de passer à une improvisation préparée : ils disposaient d’une heure pour écrire une petite scène de théâtre en petits groupes, que chaque groupe a ensuite restituée à l’ensemble des participants à l’atelier. Ces improvisations ont inspiré la partie théâtrale du spectacle.

  • L’écriture

    Avec la professeur de français, les élèves ont développé les idées des improvisations pour rédiger les textes définitifs de leur spectacle.

  • La musique

    Créée avec le professeur de musique en lien étroit avec un intervenant, elle a fait appel à différents modes d’expression :

      Un medley de chansons d’enfance pensé avec les classes de 5ème.

      Une séquence de percussions corporelles mêlée à une partie théâtrale (5ème).

      Une reprise de la chanson La tristitude d’Odelaf,
      dont les élèves ont réécrit les paroles sur “l’adotitude” (3ème).

      L’apprentissage d’un chant a capella : Kechet Levana (3ème et 5ème).

  • Travail corporel et danse

    Le travail sur le corps en scène a amené les élèves à une prise de conscience de leur corps et de leur corps en mouvement dans l’espace, à l’aide de plusieurs exercices :

      Ce que l’on peut raconter avec son corps pour seul outil.

      Exercices de déplacement : marcher comme un enfant, un adulte...

    De ces ateliers sont nées les séquences de transition du spectacle autour de la marche de l’enfant, de l’adolescent, etc., qui ont impliqué la totalité des élèves.
    L’atelier danse, animé par le professeur de sport sur le temps scolaire (et sur la base du volontariat), a été restitué dans le spectacle sous forme de 2 chorégraphies basées sur 2 thèmes différents.


  • L'exposition

    Réalisée par les élèves de 6ème, elle comprenait plusieurs tableaux, certains composés avec le professeur de SVT sur le thème de la croissance, végétale et animale, et de la puberté considérées d’un point de vue scientifique, d’autres élaborés avec la documentaliste autour des réflexions des élèves sur leur vision de l’enfance.

  • Le journal de bord

    Les élèves devaient tenir un journal de bord individuel retraçant leurs activités, compilant les documents fournis (partitions, textes, etc.) et fixant leurs impressions. Les journaux étaient complétés à la fin des périodes d’atelier. Les élèves ont été notés en fin d’année sur la tenue de leur journal.

  • Les interviews

    Réalisées par un petit groupe d’élève encadré par 1 intervenant de l’Ensemble Poursuite, elles s’adressaient aux élèves (6ème et 4ème) qui n’avaient pas participé à l’atelier de réflexion et aux acteurs du spectacle, invités à faire part de leurs impressions. Ces interviews constituent la base d’un reportage à venir qui témoignera des trois ans du projet.

  • Les décors

    La création des décors, confiée au professeur d’arts plastiques en lien étroit avec le plasticien de l’Ensemble Poursuite, qui proposait des idées de réalisation (dessins / collages / travail autour de la lumière) n’a pu être réalisée faute de moyens.

scolaire

Le spectacle « Grandir »

more
    De ces ateliers sont nées les séquences de transition du spectacle autour de la marche de l’enfant, de l’adolescent, etc., qui ont impliqué la totalité des élèves.

  • L’enfance

    Déambulation sur scène, comme des enfants, sur une bande sonore créée pour eux par l’Ensemble Poursuite, puis premier tableau :

      Medley de chants d’enfants (chanté par 5ème et 3ème).

      5 saynètes muettes décrivant 5 scènes de l’enfance, sur une bande son créée à partir des enregistrements des voix des élèves autour de mots de l’enfance et d’une création musicale originale de l’Ensemble Poursuite.

  • L’adolescence

    Déambulation sur scène, comme des adolescents, sur une bande sonore originale créée pour eux par l’Ensemble Poursuite, puis second tableau :

      Chariot à diapositives : alternance de courtes scènes sur l’adolescence et de percussions corporelles, réalisées par les 4ème et les 3ème.

      Chorégraphie issue de l’atelier danse racontant le rapport de l’adolescent à sa propre image.

      Chanson “L’adotitude” reprise de la chanson La tristitude d’Odelaf par les 3e qui en avaient réécrit les paroles.

  • L’adulte

    Déambulation sur scène, comme des adultes, sur une bande sonore originale créée pour eux par l’Ensemble Poursuite, puis dernier tableau :

      4 scènes de théâtre écrites et jouées par les élèves de 4e autour de leur vision de l’âge adulte, de ses contraintes et ses libertés, et de leurs réflexions sur l’adulte qu’ils ont envie d’être.

      Chant : Kachete Levana, chanté par l’ensemble des élèves, accompagnés d’un piano et d’un violon.